Statut des VCP

Mar 20 Mar 2007 - 1:24 par Admin

VENDEURS-COLPORTEURS



Les vendeurs colporteurs travailleurs indépendants sont des personnes physiques qui effectuent la vente ou la distribution sur la voie publique ou à domicile, de journaux, livres ou publications.

Les vendeurs colporteurs travaillent soit directement pour un éditeur, soit pour l’intermédiaire d’un dépositaire ou encore d’un diffuseur de presse.

Comme les autres agents de …

[ Lecture complète ]

Commentaires: 22

Convention collective

Ven 23 Mar 2007 - 12:50 par Admin

Convention collective VASP Accord du 03 Mai 1983


Brochure JO 3140
Presse quotidienne régionale

Accord du 3 mai 1983

Accord relatif au vendeur administratif salarié portage (V.A.S.P.).

IDCC : 698


Crée(e) par Accord du 3 mai 1983

Organisations patronales signataires :
Syndicat national de la presse quotidienne régionale ;
Syndicat des quotidiens régionaux ;
Syndicats de salariés …

[ Lecture complète ]

Commentaires: 0

Le C.S.M.P.

Mer 21 Mar 2007 - 23:37 par Admin

Conseil supérieur des Messageries de Presse


Le Conseil Supérieur des Messageries de Presse (CSMP) a été institué par l’article 17 de la loi du 2 avril 1947. Son rôle et sa composition sont précisément définis par cette loi. Le CSMP a mis en place une Commission d’Organisation de la Vente (COV) plus particulièrement en charge de l’organisation du réseau de diffusion.

Rôle du CSMP

Légalement, …

[ Lecture complète ]

Commentaires: 0


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Sécurisation d'immeuble et colportage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Sécurisation d'immeuble et colportage le Mar 9 Sep 2008 - 14:05

Jeff the Webeek


Je viens de découvrir qu'un nouveau problème est débattu dans notre dos depuis février. Comme toujours nos chers éditeurs nous tiennent à l'écart, alors que nous sommes les premiers interessés : les droits d'accés aux BAL dans les immeubles sous Vigik (http://www.vigik.com/) et autres sécurités actives.

Après une consultation publique (?), d'où nous sommes exclus, seuls les éditeurs défendent le beefsteak, le leur, qui est la plupart du temps le notre mais pas toujours. Encore une fois la folie sécuritaire va nous faciliter le travail et nous faire gagner du temps ; Travailler plus ou plus longtemps ? Qui va payer ?

Lire le PDF : http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/synth-consult-postal-acces-bal-fev08.pdf

http://www.colportail.net

2 Re: Sécurisation d'immeuble et colportage le Ven 6 Fév 2009 - 20:44

yves73


Bonsoir,
voici ci-dessous un article de La Tribune.fr qui parle de notre profession (sic):
2.
Développer le portage à domicile et élargir la liberté de distribution.

A l'heure d'Internet, la presse quotidienne doit aller au-devant de ses lecteurs, par tous les moyens. Or, sur les 5,2 milliards d'exemplaires de journaux diffusés par an en France, seulement 19% le sont par portage contre 94% au Japon et 78% aux Etats-Unis. Il est donc essentiel, à l'instar des pays dans lesquels la presse est florissante, de développer le portage à domicile des quotidiens, seul à même d'assurer la compétitivité de la presse quotidienne par rapport à Internet.

Dans cette perspective, il convient de reconnaître le portage en tant que service à la personne comme le recommande le livre vert. Une telle mesure permettrait de baisser le coût du portage de moitié grâce à l'avantage fiscal qui en découlerait et de développer l'emploi, notamment de populations peu qualifiées. Il importe également de faciliter l'accès des sociétés de portage à l'intérieur des immeubles et donc de prendre sans plus tarder le décret d'application prévu par l'article 5 de la loi du 20 mai 2005 relative à la régulation des activités postales. Ce texte a vocation à définir des règles communes pour l'accès aux immeubles de La Poste et de ses concurrents titulaires d'une autorisation, notamment les sociétés de portage de presse.

S'agissant de la vente au numéro, il faut optimiser la distribution des titres et introduire plus de flexibilité dans le système en permettant notamment l'émergence de points de vente alternatifs tels que les cafés ou les boulangeries. A titre d'exemple, le New York Times a connu une hausse spectaculaire de sa diffusion après avoir été mis en vente dans les cafés Starbucks.

Ca bouge !!!

3 Re: Sécurisation d'immeuble et colportage le Lun 9 Fév 2009 - 10:45

Jeff the Webeek


Oui, ça bouge, mais peut-on croire que ce sera à notre avantage alors que nous sommes exclus (à l'inverse des diffuseurs) de toute discussion, négociation ou dialogue ?

Pour le Vigik, les éditeurs n'ont pas été aussi performants que nous l'aurions peut-être été parceque nous sommes sur le terrain, la poste, elle, a su rallié les autorité et les représentants immobiliers en sa faveur, ne nous laissant aucune marge de maneuvre contre ce verrou électronique qui limite la libre circulation de la presse.

En ce qui concerne les états généraux de la presse, rien de concret ne ressort si ce n'est qu'ils veulent doubler le portage, mais doubler en même temps le nombre de porteurs ; ils veulent aussi que des accords soient passée entre la PQR et la PQN pour que le service portage devienne "multicarte" sans comprendre comment sont gérer les tournées et les retards.
En attendant, la seule décision concrète ne va pas en notre sens puisqu'il est prévu de génétaliser des abonnements gratuits aux ado de 18, pendant 1 an, ceci impliquant les effets pervers suivant :

1°) les parents déjà abonnés suspendront leur abonnement pendant cette période
2°) aucune assurance que les parents reprennent leur abonnement au terme de cette période
3°) certains éditeurs diminuent les commissions pour les gratuits
4°) suppression de certaine surprime ou surcommission
5°) aucun contrôle sur les abonnements gratuits et le retour de ceux-ci en abonnements classiques
6°) risque de généralisation des conditions pour les gratuits sur l'ensemble des abonnements.

On voit bien ici que pour une seule décision, l'intégrité de nos revenus risquent de pâtir sans contrepartie.
Qu'en sera-t-il lorsque les tournées seront démultipliées, quand nous serons tenus de livrer plusieurs titres indépendants et que manifestement nous ne pourrons respecter les délais sans diminuer la dimension de nos tournées et le nombre d'exemplaires livrés ?

Encore une fois, il faut constater que notre manque de représentativité ne peut que nous désservir.

http://www.colportail.net

4 Re: Sécurisation d'immeuble et colportage le Lun 9 Fév 2009 - 19:00

yves73


Ne soyons pas négatif Laughing Laughing Laughing
Pour moi qui fait du centre-ville pour 80% de ma tournée, j'arrive dificilement à avoir des badges Vigik (filiale de La Poste et autre Médiapost ...). Aussi, n'importe qui me le procure, je dit oui tout de suite pour un pass vigik (il me reste encore 50 abonnés env. en Postés).Ensuite, pour être rentable, il faut etoffer les tournées, donc avoir de nouveaux clients tout en réduisant notre kilométrage. Pour ma part, il y à 12 ans, j'avais 103 clients pour 70 km, aujourd'hui, 430 pour 50km. Demain, je ferai ma tourné presqu'à pied pour 600 abonnés ...IMHO, Le VCP étant payé à la pièce, il faut rentabiliser au maximum sa tournée.

@micalement, Yves

5 Re: Sécurisation d'immeuble et colportage le Mar 10 Fév 2009 - 11:33

Jeff the Webeek


Yves, ce que tu dis paraît sensé sauf que augmenter le nombre d'abonner d'un porteur pour rationnaliser ses tournées et augmenter ses revenus n'est pas dans l'esprit des états généraux malgré ce qu'en dit "La Tribune", mais de réduire les coûts en augmentant la diffusion, il faut bien se dire que s'ils veulent diminuer les coûts, à moins de penser qu'ils seraient philanthropes, ce sera sur notre dos puisque nous ne sommes jamais consultés et qu'il n'existe aucune organisation nous fédérant.

Je crains bien qu'on va sur des tournées normées avec un nombre constant de clients pour tous les porteurs et un kilométrage limité, déjà certains éditeurs ont tenté de limiter le nombre d'exemplaires à 300 puis à 250 et le km à 50, seule la difficulté de recruter des porteurs les a fait reculer.

Quant aux Vigik, le problème reste entier, le vrai Vigik est réactualisable mensuellement (il me semble), et correspond à un certain nombre de destinataires définis, les facteurs sont munis d'un code spécial pour accés, c'est ce code dont nous ne pouvons disposer, et dans le cas d'un client qui fournirait le code, celui ci devra obligatoirement vous prévenir à chaque réactualisation, si on a 20 Vigik à dates différentes il nous faudra être dispo 24/24h pour recevoir à temps les nouveaux codes, si le client accepte cette corvée et ne vous oublie pas. Ingérable.

http://www.colportail.net

6 Re: Sécurisation d'immeuble et colportage le Mar 10 Fév 2009 - 22:02

yves73


Bonsoir à tous,
-Revenant sur les propos de Jeff 33, je crois que les éditeurs veulent avant tout réduire les risques importants de "tournées blanches" et aussi, c'est vrai, de diviser pour mieux régner:/). Toutefois, dans ma région, les tournées sont établies surtout en fonction de l'horaire d'arrivée du camion, de l'assiduité du VCP... En effet, tous les anciens VCP ont des tournées adaptées à leur capacités.
-Pour les Vigik, j'ai moi même environ 15 badges permanents donnés par mes abonnés ainsi qu'un badge permanent d'une société d'hlm qui m'actualise les codes des montées de mes abonnés.Je pense que la profession va récupérer un code natif (peut-être celui de Mediaposte)sous peu.Reste à savoir la durée de validité des badges et leur réactualisation.

Bref,restons optimistes et circonspects Exclamation Exclamation Exclamation

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum